Camille (5)

Camille (2)

Copine Clara (2)

Plus de six mois d'absence ici, six mois sans écrire (hormis sur les pages noircies de mes journaux intimes que chaque année je renouvelle, ce besoin de poser les mots et de prendre de la distance), six mois riches en émotions, l'attente de la mutation en Savoie, les espoirs déçus de changer de vie, les vacances à la montagne avec des sensations à ski pour tout le monde, des médailles piou-piou et ourson, du bonheur,puis quelques semaines plus tard un week-end en amoureux à Barcelone, une parenthèse dans le quotidien, de jolies découvertes. L'impression de vivre plus intensément.

DSCF8835

DSCF8832

 

 Il y a ce projet aussi, du jour au lendemain, mettre la maison en vente et visiter, visiter, visiter, avoir un coup de coeur, signer les papiers, entamer la valse des rendez-vous, à la banque, avec des entrepreneurs pour des devis, des coups de fil à n'en plus finir, et encore aujourd'hui, à l'heure où j'écris ces lignes, ne pas être fixée car nos acheteurs n'ont pas encore leur accord de prêt et que la maison qu'on achète est sous tutelle, donc nous sommes tributaires du bon vouloir d'un juge. Se préparer à déménager tout en sachant que tout peut capoter...

Entre les deux le quotidien, les semaines qui passent tellement vite avec ce mercredi travaillé en plus, mais le plaisir d'être tous les 4 ces jours-là, les devoirs de Clara, ses progrès en lecture, l'impression que le temps glisse entre nos doigts, qu'elles grandissent si vite. Très vite la fin de l'année, les spectacles, les cadeaux aux maîtresses, les vacances qui débutent, quelques musées pour leur ouvrir l'esprit, Versailles, Paris Expo (The art of the brick), le centre de loisirs qui reprend et plein de sorties à la clé pour elles, de quoi remplir leur été de beaux souvenirs.

Le retour sur Instagram pour moi, pour renouer contact avec cette petite fenêtre sur le monde, sur des talents, des personnes qui m'inspirent, et l'envie d'écrire qui revient, après beaucoup de lectures ces dernières semaines, j'ai lu quasiment tout Catherine Cusset en un mois, un coup de foudre, et d'autres romans comme le Harry Québert ou le dernier Lackberg, et cette petite voix dans ma tête qui écrit le roman que j'ai en moi depuis toujours, je crois qu'il est temps de la coucher sur le papier.